Viviane Spanoghe

Une carrière entamée en 1975, Viviane Spanoghe fut lauréate du Concours national “Axion Classics” de la Banque Dexia. Un parcours qui la mène de Courtrai à Gand (avec son professeur André Messens) pour aboutir d’abord à la Folkwang Hochschule (Essen) avec János Starker et son assistante Maria Kliegel, enfin (en 1979) à la University of Indiana (Bloomington) où elle achève son perfectionnement avec Janos Starker. Lauréate du Concours Tenuto de 1980, elle s’est produite en soliste en Belgique et à l’étranger avec de célèbres chefs d’orchestre, tels Georges Octors, Lawrence Foster, Leopold Hager, Janos Fürst, Jan Latham-Koenig, Michael Laus, Marco Guidarini et Martyn Brabbins. En 1999 elle fut invitée au Festival International du Violoncelle à Kronberg.

De son maître János Starker Viviane Spanoghe a bien saisi le message fait de subtilité, de perfectionnisme et de contrôle, tout en développant au long des années sa personnalité propre, révélée en 1984 par son enregistrement des deux Concertos pour violoncelle de Chostakovitch avec l’Orchestre Symphonique des Sofia Soloists conduit par Emil Tabakov. Le fait que cet enregistrement garde sa valeur de référence a reçu confirmation de la critique musicale internationale lors de sa réédition en 2010 agrémentée des deux sonates avec piano de Chostakovitch. D’autres enregistrements, parus sous les labels Naxos, Adda, RGIP, Talent, Etcetera et surtout son enregistrement des six Suites de Bach chez Solal, ont été très chaleureusement reçus.

A côté de son vaste répertoire classique, elle n’hésite pas à promouvoir certaines musiques moins connues du passé et elle a souvent mis son talent au service de la création d’oeuvres de compositeurs actuels de son pays comme Franklin Gyselynck, Jan Van Landeghem, Frederik van Rossum, Peter Swinnen, Annelies Van Parys et Marc Matthys. Quantité de ces œuvres lui ont été dédiées et sont parues en CD. Pour son engagement dans la promotion de la musique belge contemporaine à l’étranger, le prix des frères Darche lui a été attribué en 2005.

Pendant trente ans, Viviane Spanoghe et André De Groote ont formé un duo hautement apprécié. Ils se sont fait connaître non seulement dans notre pays, mais aussi à l’étranger – notamment au Japon et aux Etats-Unis – par de mémorables concerts et de non moins remarquables enregistrements. Leur nouveau CD des sonates de Brahms pose un point d’orgue à cette collaboration particulièrement intense.

Viviane Spanoghe a su partager le plaisir de la musique de chambre avec la plupart des artistes belges de renom et bon nombre de grands musiciens étrangers, comme Yuzuko Horigome, Henry Raudales, Augustin Dumay, Jean-Pierre Wallez, Gérard Caussé, Denis Pascal, François-Joël Thiollier et le Quatuor Chilingirian. Viviane Spanoghe a collaboré avec l’ensemble Vega, le Trio Aleko, l’ensemble Bellerophon et les Belgian Chamber Artists. A partir de la saison 2011-2012, elle se produira en compagnie du pianiste Boyan Vodenitcharov. En été 213 elle entreprit une tournée au Japon avec la violoniste Yuzuko Horigome, suivie de l'enregistrement du Double Concerto de Brahms dans la Salle Dvorak  du Rudolfinum de Prague avec la Philharmonie Tchèque sous la direction de JoAnn Falletta.

Viviane Spanoghe est professeur de violoncelle et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle joue d’un instrument magnifique, un violoncelle du maître crémonais Francesco Ruggeri (ca 1680).

Attachments:
Download this file (CV Viviane Spanoghe-FR-2013.pdf)CV Viviane Spanoghe [Français]

Additional Info